jeux_de_terrains

 

Résidence d'architecture pédagogique et numérique

dans le quartier Bottière Pin-Sec à Nantes

Learning from...

 

Une résidence pédagogique                 d'architecture

La résidence d’architecte du quartier Bottière Pin-Sec à Nantes est un dispositif mis en place par la Maison de l’Architecture des Pays de la Loire. Elle propose de développer un nouveau récit de territoire à l’aide des outils numériques.

 

Nous travaillons avec les élèves et les enseignants de trois écoles élémentaires du quartier Bottière Pin-Sec (Bottière, Julien Gracq et Urbain le Verrier).

Cette résidence est un temps de recherche pour interroger les liens entre jeux et architecture, autant en termes d’usages, de détournement que de méthode de conception.

 

Le jeux vidéo constitue le langage commun, à partir duquel révéler et développer l’approche architecturale propre à chaque habitant.

 

 

Bottière-Pin-Sec

 

Le quartier de la résidence

La résidence se déroule entre mars et juin 2018 dans le Quartier Bottière-Pin-Sec au nord est de Nantes. Cette résidence se développe en partenariat de 3 écoles élémentaires du quartier : La Bottière, Urbain-Le-Verrier et Julien Gracq.

 

Nantes Métropole Habitat met à disposition la Maison YHNOVA comme lieu de résidence. Cette maison prototype construite en impression 3D dans le quartier Bottière-Pin-Sec constitue une vitrine de la résidence.

Du 09 au 20 avril 2018

Observation des pratiques ludiques dans les cours et enquêtes sur les liens entre jeux et espaces

Du 14 au 25 juin 2018

Manipulations architecturales et jouables autour du plan, de la coupe et de la perspective à partir d'éléments cartographiques et photographiques du quartier

Du 11 au 30 juin 2018

...

Les 3 temps

 

Enquête | Manipulation | Kermesse

La résidence s’organise en 3 actions distinctes:

 

La résidence débute par un temps d’observation/enquête sur les pratiques de jeux dans les différentes cours des écoles du quartier. Cette première approche a pour objectif de faire remonter les pratiques ludiques et d’observer quelles relations elles entretiennent avec les espaces de la cour, avec leurs matérialités, leurs mobiliers, pour mettre en évidence comment les espaces de jeux sont habités et comment ils sont perçus (voir se transforment) par une virtualité ludique.

 

La deuxième étape propose des manipulations architecturales et jouables autour du plan, de la coupe et de la perspective à partir d'éléments cartographiques et photographiques du quartier. C’est l’occasion de rejouer les lieux du quartiers tout en s’appropriant quelques actions de conceptions.

 

La résidence se déploie dans le quartier par l’organisation d’une kermesse participative avec les élèves des différentes écoles. Il s’agit de déplacer dans le quartier les formes et les territoires mis en évidence dans les deux premières étapes de la résidence, au cours d’un évènement ludique.